Site officiel de la commune de Cheix-en-Retz

Actualités

Les actualités de la commune

MaPrimeRénov' : nouveau coup de pouce pour les systèmes de chauffages vertueux

Depuis vendredi 15 avril, MaPrimRénov' a augmenté de 1 000 euros pour l'installation de chauffage reposant sur des énergies renouvelables. Le dispositif ne financera, en revanche, plus les chaudières au gaz à partir de 2023.

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, l’avait annoncé à l’occasion de la présentation du plan de résilience visant à amortir le choc de la flambée des prix de l'énergie sur les entreprises et les ménages, la mesure est désormais officielle. Dans un arrêté paru la semaine passée, le gouvernement a décidé de renforcer le dispositif MaPrimRénov’ afin d’accélérer le remplacement des chaudières au fioul et au gaz et le passage aux énergies renouvelables.

Chaudières à gaz : l’aide supprimée en 2023

Cet arrêté augmente ainsi de 1 000 euros « les forfaits relatifs à l'installation de certains équipements de chauffage des locaux fonctionnant à partir d'énergies renouvelables ». Cette prime supplémentaire s'appliquera aux demandes de prime déposées depuis le 15 avril 2022 et jusqu'au 31 décembre 2022.

Les systèmes de chauffage qui peuvent en bénéficier sont les chaudières à alimentation automatique ou manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses, les équipements fonctionnant à l'énergie solaire thermique, les pompes à chaleur air/eau, géothermiques ou solarothermiques.

Alors que les aides financières pour l'installation de nouvelles chaudières au gaz devaient être arrêtées « parallèlement », afin d’inciter les ménages à ne plus être dépendants des énergies fossiles, cette mesure a été finalement repoussée. La suppression des forfaits relatifs à l'installation d'une chaudière au gaz à très haute performance énergétique (THPE) n’interviendra qu’à compter du 1er janvier 2023. Toutes les demandes de prime avec devis signé avant cette date resteront donc éligibles.

Un aménagement réalisé après que la Fédération française du bâtiment (FFB) a jugé qu’une suppression immédiate ajouterait « de l'instabilité dans un contexte déjà très incertain ». 

Dans un communiqué publié dès le lendemain de l’annonce de Barbara Pompili, la fédération avait indiqué que « la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a annoncé […] devant les membres du bureau de la FFB, un report de l'extinction de l'aide MaPrimeRenov' pour les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE) au 1er janvier 2023 ». 

Télécharger l'arrêté.

Retour